Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le rapporteur public du Conseil d'Etat suggère l'annulation de deux des trois sanctions contre Touche pas à mon poste

Le rapporteur public du Conseil d'Etat suggère l'annulation de deux des trois sanctions contre Touche pas à mon poste

Selon BFM Business, le rapporteur public du Conseil d'Etat suggère l'annulation de deux des trois sanctions que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a faite à l’encontre de C8, en raison de dérapages dans « Touche pas à mon poste ». C8 avait déposé trois recours, suite à ces trois sanctions.

D’abord, le rapporteur du Conseil d'Etat confirme l’amende de 3 millions d'euros, suite à un canular homophobe.

En revanche, la suspension de publicités pendant 2 semaines dans « Touche pas à mon poste », suite la séquence où Cyril Hanouna faisait toucher son sexe à une chroniqueuse est jugée trop importante. Une amende de 50 000 €uros a été proposée.

La dernière sanction (la suppression de la publicité pendant 1 semaine), suite à la séquence où Cyril Hanouna faisait croire à Matthieu Delormeau qu’il avait tué un homme est annulée.

Le Conseil d'Etat rendra prochainement son verdict. Habituellement, il suit l'avis du rapporteur public.

De plus, d’autres recours sont en cours d'instruction au Conseil d'Etat. Cela concerne la suppression des 3 semaines de publicité dans « Touche pas à mon poste », en juin dernier, suite à l’application des sanctions du CSA. Le groupe Canal + demande une indemnité d’environ 13 millions d’€uros.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article