Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sextos, porno : la vie secrète de nos ados, ce soir à 23h00 sur France 2 dans Complément d’enquête

Sextos, porno : la vie secrète de nos ados, ce soir à 23h00 sur France 2 dans Complément d’enquête

Au sommaire du magazine d’information « Complément d’enquête », présenté par Thomas Sotto, ce soir à 23h00 sur France 2, une enquête inédite intitulée : Sextos, porno : la vie secrète de nos ados.

"La pornographie a franchi la porte des établissements scolaires. Nous ne pouvons ignorer ce genre qui fait de la femme un objet d’humiliation", a dénoncé Emmanuel Macron le 25 novembre 2017, lors de la Journée internationale contre les violences faites aux femmes. Le porno, nouveau fléau des cours de récré ? Le président de la République n’est pas le seul à s’inquiéter. La star du X Nikita Bellucci a poussé un coup de gueule sur Twitter, excédée de recevoir des avances salaces d’internautes parfois âgés de 12 ans !

Dans les collèges et les lycées, un nouveau phénomène inquiète enseignants, psychologues mais aussi policiers : les "nudes", ces selfies de seins ou de fesses que s’échangent les jeunes, au risque de retrouver leur intimité exposée sur les réseaux sociaux, et devenir un jour victime d’un "revenge porn". "Complément d’enquête" sur la banalisation du porno chez les ados et ses dégâts sur un public à peine pubère.

Le magazine explore aussi la sexualité des adolescents et leurs liaisons parfois dangereuses. A quel âge est-on sexuellement consentant ? En Seine-et-Marne, un homme de 30 ans vient d’être acquitté pour le viol d’une fillette de 11 ans : la cour d’assises a estimé qu’il n’y avait pas eu de contrainte. L’affaire a provoqué un grand émoi et relancé le débat sur l’âge minimum du consentement sexuel, inexistant en France.

 

Du porno à la récré

Un bout de sein, des fesses… et plus si affinités. Aujourd’hui, les ados s’échangeraient des selfies de leur intimité comme on s’échange un baiser. Mais le jeu va parfois trop loin. L’an dernier, une Normande de 15 ans s’est suicidée après avoir découvert que ses "nudes" circulaient sur internet. "Complément d’enquête" dans les collèges mobilisés contre le "revenge porn", mais aussi auprès de stars du X reconverties en lanceuses d’alerte face à de très jeunes consommateurs de porno.

 

Ados et adultes : les liaisons dangereuses

A Pontoise, un homme de 28 ans est jugé pour avoir eu des rapports avec une fillette de 11 ans. Considérant qu’il n’y avait eu aucune contrainte, le parquet a décidé de le poursuivre pour atteintes sexuelles et non pour viol, comme le souhaitait la famille plaignante. Au cœur de cette affaire, c’est la question du consentement sexuel qui est posée : sait-on dire non quand on est une pré-ado ? Est-on réellement consentant quand on n’a pas encore 15 ans ?

 

Entre amours interdits et faits divers sordides, enquête sur un sujet tabou : le sexe entre mineurs et adultes. A Sarreguemines, en septembre 2017, un professeur de musique a été condamné à 18 mois de prison dont 6 fermes pour atteintes sexuelles sur mineures. Il a pourtant été soutenu à la barre par l’une des adolescentes.

 

Source : France 2

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article