Le CSA intervient auprès de France Télévisions suite à une séquence lors de l’attentat de Nice

Sur son site internet, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel annonce une intervention auprès de France Télévisions.

Dans le cadre de la procédure de sanction engagée le 14 septembre 2016 à l’encontre de la société France Télévisions à la suite de la diffusion sur France 2, le 15 juillet 2016 à 1h27 et 1h44, d’images portant atteinte au respect de la dignité de la personne humaine, le Conseil a décidé de faire insérer le communiqué suivant dans le journal de 20 heures de France 2 :

« Communiqué du Conseil supérieur de l’audiovisuel :

Après une instruction en conformité avec la procédure exigée par la loi, le Conseil supérieur de l’audiovisuel déplore qu’à la suite de l’attentat survenu à Nice le 14 juillet 2016, la société France Télévisions ait diffusé, sur le service France 2, des témoignages de personnes en état de choc, recueillis alors même qu’elles étaient encore auprès des corps sans vie de leurs proches. Le Conseil a toutefois relevé les circonstances exceptionnelles dans lesquelles ces séquences ont été diffusées et la rapidité des excuses qui ont été présentées à plusieurs reprises par France Télévisions. »

Ce communiqué doit être lu une fois par le présentateur sur le plateau du journal de France 2 durant le premier quart d’heure du journal de 20 heures de la semaine, hors week-end, dans les huit jours suivant la notification de la décision du Conseil. Il ne doit être accompagné d’aucun commentaire écrit ou oral.

Cette décision a été notifiée à la société France Télévisions et publiée au Journal officiel de la République française.

 

Source : CSA

Retour à l'accueil