Blindspot, saison 2 inédite, dès le mercredi 19 juillet 2017 à 21h sur TF1

Le mercredi 19 juillet 2017 à 21h00, TF1 dégainera la saison 2 inédite de la série américaine « Blindspot ». La saison 2 se compose de 22 épisodes. TF1 en diffusera trois, chaque mercredi soir.

Cette diffusion estivale de la saison 2 inédite est due à la vraie déception d’audience réalisée par la première saison, à l’automne 2016 : 3,7 millions de téléspectateurs soit 18,5% du public (hors replay). Des scores moyens pour TF1 qui espérait avoir trouver sa nouvelle série US évènement. Au moins, la suite reste diffusée en prime time. La série a été reconduit pour une saison 3, aux Etats-Unis.

 

Le final explosif de la première saison de «Blindspot» levait le voile sur plusieurs énigmes mais Jane et l’équipe de Kurt Keller ne sont pas au bout de leurs peines…

La fin de la première saison, marquée par les révélations du père de Kurt ayant confessé avoir tué Taylor Shaw enfant, avait permis à Jane de mieux comprendre qui elle était, ou plutôt qui elle n’était pas. Mais ces découvertes avaient brisé la confiance que Kurt portait à la jeune femme. Sous la colère, il avait mis Jane en état d’arrestation.

Trois mois plus tard, on la retrouve incarcérée dans une prison fantôme de la CIA. Après avoir enduré des semaines de torture et d’interrogatoires, elle parvient à s’échapper et est rapidement localisée par Nas Kamal de la NSA qui suit cette affaire depuis le jour où Jane a été retrouvée au milieu de Times Square. Elle explique à Kurt et son équipe l’urgence de récupérer la jeune femme avant que la CIA ne la retrouve.

Nas est persuadée que Jane a été emprisonnée au moment même où elle voulait se retourner contre son camp, un groupe terroriste surnommé Sandstorm qui se serait servi d’elle. Récupérée par Kurt et son équipe, Jane accepte de collaborer avec la NSA et d’infiltrer le groupe terroriste. Mais Kurt, Zapata, Reed et Patterson ont du mal à faire confiance à Jane notamment quand ils apprennent que Mayfair a été assassinée sous ses yeux…

A travers les souvenirs de Jane qui lui reviennent par bribes et les révélations essentielles du début de saison sur son identité et sur ses liens avec Sheperd, les intentions de Sandstorm se précisent et de nouvelles menaces pèsent sur le pays. Déterminés à élucider tous les mystères que renferment les dossiers secrets que Mayfair leur a transmis avant de disparaître, Reed, Zapata et Patterson mettent les bouchées doubles malgré leur réticence à faire équipe avec Jane.

La jeune femme parviendra-t-elle à regagner leur confiance ? Découvrira-t-elle enfin d’où elle vient ? Se rapprochera-t-elle à nouveau de Kurt ? Réussira-t-elle à se libérer de l’emprise de Standstorm ? Premiers éléments de réponse dès le début de cette deuxième saison.

Le mystérieux personnage de Sheperd fait enfin son apparition sous les traits d’une femme d’une cinquantaine d’années interprétée par Michelle Hurd (New York Unité Spéciale). On découvre également son fils Roman, joué par Luke Mitchell (Marvel : les agents du S.H.I.E.L.D.), totalement dévoué à sa mère et à l’organisation secrète qui a livré Jane au FBI. La comédienne britannique Archie Panjabi, connue pour le rôle de l’enquêtrice Kalinda Sharma dans The Good Wife, se glisse dans la peau de Nas Kamal à la tête d’une division secrète de la NSA.

Blindspot a d’ores et déjà été renouvelée pour une troisième saison qui sera diffusée  à la rentrée sur NBC. Les fans de Jaimie Alexander et de Sullivan Stapleton pourront également les retrouver sur grand écran. La comédienne sera à l’affiche du troisième volet de Thor, fin octobre, et Sullivan Stapleton tiendra un des rôles principaux dans Renegades, écrit et produit par Luc Besson, dont la sortie est prévue le 6 septembre 2017.

Episode 1 – Coup double

Jane parvient à échapper à la CIA après avoir été torturée pendant trois mois. L'agent Naz Kamal de la NSA demande à Weller et à son équipe d'entrer en contact avec elle. Interrogée dans les locaux du FBI, Jane raconte ce qu'elle a subi durant ces derniers mois. Elle confie que Mayfair est morte et qu'elle a tué Oscar. Naz Kamal apprend à Weller que Jane fait partie d'un groupe terroriste très dangereux qu'elle a baptisé Sandstorm et offre une protection à Jane si elle infiltre à nouveau ce groupe qui s'apprête à mener une opération de grande ampleur. Weller n'a plus confiance en Jane, mais il accepte cette collaboration pour venger Mayfair. Jane rejoint donc Sandstorm en prétendant avoir été séquestrée et torturée par Cade. Elle est accueillie par Roman, qui semble bien la connaître. Il la soigne et la conduit auprès du chef de Sandstorm, Shepherd, qui se révèle être la mère adoptive de Jane et Roman...

 

Episode 2 – Démons du passé

Jane évoque un souvenir où elle est la seule survivante d’une opération commando menée en Afghanistan. Elle explique que Shepherd, sa mère adoptive, et Roman, son frère, à la tête de Sandstorm, l’ont mise sur la piste de l’un de ses tatouages, représentant des piliers architecturaux dont les espaces évoquent des balles de 40 mm. Elles sont semblables à celles utilisées lors d’un massacre qui a eu lieu à Mexico, à l’aide d’armes mises en circulation par les stups eux-mêmes dans le cadre de l’opération "armes baladeuses".

 

Episode 3 – Le test

Après avoir été droguée par Roman, Jane se réveille au Q.G. de Sandstorm. Interrogée par Shepherd, elle lui raconte, comme le lui a conseillé Naz, qu'elle a échappé à Cade qui la retenait prisonnière et la torturait. Mais sa mère adoptive lui apprend que, selon un de ses informateurs, Cade aurait cherché à gagner le Venezuela à l'époque où Jane prétend l'avoir eu pour geôlier. Pour prouver sa loyauté au groupe, la jeune femme est chargée de tuer Jeffrey Kantor, un ingénieur qui devait lui fournir une puce électronique indispensable à la "phase deux" que prépare Sandstorm.

 

Avec : Sullivan Stapleton (Kurt Weller), Jaimie Alexander (Jane Doe), Rob Brown (Edgar Reade), Audrey Esparza (Tasha Zapata), Ashley Johnson (Patterson), Ukweli Roach (Le docteur Robert Borden)

 

Source : TF1

Retour à l'accueil